Photographe | France

estelle lagarde

Estelle Lagarde - Photographe
« Apprivoisant l'insupportable par la beauté, cette architecte de formation met en scène des personnages fantomatiques qui errent entre deux réalités, celle des morts et la nôtre. »

Estelle Lagarde est une photographe française née en 1973 à Chatenay-Malabry dans les Hauts de Seine. Elle vit et travaille à Paris.

L’art comme exutoire

Diplômée d’architecture en 2000, Estelle Lagarde pratique en parallèle de ses études la photographie en autodidacte depuis l’année 1996. Plusieurs de ses travaux sont inspirés des épreuves qui ont traversé sa vie. Elle a réalisé les séries “Dames des songes” et “Comptes sauvages” après la perte de son compagnon, et la série “La traversée imprévue: adénocarcinome” retrace l’épreuve de son cancer du sein dans un ouvrage qui mélange journal intime et photographies.

Lire la suite

Un univers entre la vie et la mort

Le travail de l’artiste se déroule, le plus souvent, dans des endroits abandonnés tels que des châteaux, des hôpitaux ou encore des maisons destinées à la démolition. Dans ces lieux, ce qui plaît à Estelle Lagarde c’est le sentiment que dégagent les murs toujours habités par la présence de leurs anciens occupants. On retrouve dans ses photos des silhouettes floues telles des fantômes qui errent entre le monde des vivants et celui des morts.

Un jeu entre temps et lumière

Estelle Lagarde joue avec son appareil, crée des halos de lumière et des effets floutés et mystérieux, obtenant ainsi les silhouettes fantomatiques caractéristiques de ses photographies. La vie apparaît sur l’image de manière fragile et passagère et on pourrait presque y percevoir le temps qui défile. Le travail artistique de la photographe amène à se questionner sur le lien qui existe entre l’être humain et son environnement, comme si les murs pouvaient garder en eux la mémoire de leurs locataires.

Masquer